L’environnement de travail est un des leviers de la Marque Employeur

Repenser l’environnement de travail est un sujet stratégique pour l’entreprise ; cela impacte à la fois la Marque Employeur et l’Expérience Collaborateur. L’un des enjeux essentiels est l’attractivité et la fidélisation de ses talents.

Cela fait des années que les GAFAMs se sont montrés rupturistes sur le sujet de l’aménagement de leurs espaces de travail, à travers le monde. Ils ont perçus avant les autres qu’un cadre de travail convivial et innovant sera un élément clé de leur attractivité, dopant leur Marque Employeur et leur image concurrentielle, et en ont fait leur image de marque.

Leur approche et leurs univers de design intérieurs sont souvent balayés du revers de la main par des entreprises qui ont des positionnements tout à fait différents, qui évoluent dans des business ou des tailles d’entreprise qui n’ont rien de commun avec les GAFAMs. Certaines pensent qu’il s’agit uniquement d’un « coup de com » superficiel et sans valeur ajoutée. Pourtant, les espaces de travail sont une vitrine de l’image institutionnelle de l’entreprise. Aucune entreprise ne peut ignorer ce volet de leur communication, qui est un volet important de leur Marque Employeur.

 

 

Repenser les espaces de travail contribue à l’image commerciale et concurrentielle. Les organisations qui ont évolué, d’un environnement traditionnel, cloisonné, sans âme, vers des espaces innovants, ouverts, variés, racontent que cela n’a pas seulement amélioré sensiblement leur Marque Employeur, mais aussi la perception de leurs marques elles-mêmes.

Pour un candidat ou un collaborateur, de nouveaux espaces de travail reflètent la valeur que l’entreprise porte à ses ressources humaines, sa volonté de replacer, ou non, l’humain au cœur de l’organisation.

 

A l’ère de la guerre des talents, la plupart des employeurs luttent pour attirer et retenir leurs talents, d’autant plus que les nouvelles générations ont moins peur de zapper d’un employeur à un autre. Pour ces organisations, l’amélioration continue de leur Marque Employeur est un des volets essentiels de leur stratégie de recrutement. La plupart des candidats ont le sentiment que les locaux qu’ils visitent lors du processus de recrutement ou qu’ils recherchent en ligne avant un entretien, reflètent l’attention que l’entreprise porte à ses employés. C’est sans doute pour cette raison que les études montrent qu’aujourd’hui, l’un des 5 premiers critères de choix que les candidats Millenials ou de la Génération Z retiennent dans le choix de l’entreprise qui les embauchera, sera la qualité et l’attractivité de l’environnement de travail. Celui-ci joue un rôle essentiel dans leur expérience candidat tout d’abord, puis dans leur expérience collaborateur. La plupart des candidats, y compris les babyboomers, peinent à s’imaginer se lever chaque jour avec plaisir pour rejoindre un lieu de travail austère, avec un dédale de couloirs et de portes bureaux fermés, des salles de réunion immenses et froides, des murs et du mobilier noirs et blancs, sans aucun espace informel ou collaboratif.

 

 

Aucune entreprise ne peut rester en dehors de ces tendances de fond qui transforment nos univers professionnels. Aucune ne peut s’affranchir de la question de savoir si leurs espaces de travail actuels sont toujours attractifs pour leurs employés et leurs candidats, et continuerons à l’être demain, alors qu’en 2020, 50% des effectifs des entreprises seront issus des Millenials ou de la Génération Z ?

Lancer un projet de refonte de l’environnement de travail demande un réel investissement en temps et en budget, pour véritablement répondre aux enjeux stratégiques de l’entreprise. Il est donc essentiel d’anticiper la démarche pour s’assurer qu’il y ait une réelle cohérence stratégique entre la Marque Employeur, l’expérience collaborateur, les enjeux d’attractivité et autres enjeux de transformations nécessaires à l’évolution et à la performance de l’entreprise.

 

 

Florence Lebreton-Berthier  @ARCH.DESIGN

Arch.

About Arch.