L’influence des nouvelles cultures de travail sur les aménagements de bureau

Les nouvelles cultures au bureau sont là. Comment repenser l’aménagement de l’espace de travail ? Face à quels défis le space-planner est-il confronté ?

Par analogie comme dans le théâtre dit classique, la règle de structuration de l’intrigue tenait en trois facteurs : unité de temps, unité de lieu et unité d’action. Trois clés qui donnent le ton d’un espace de vie au bureau. Comme « une mise en scène n’est jamais neutre, il s’agit d’un choix » (Antoine Vitez), la vie de bureau était traditionnellement organisée en trois unités, celle du lieu, du temps et de l’action. « On » travaillait classiquement toujours dans un même lieu, les tâches de travail étaient prédéfinies et cadrées et enfin le déroulement se situait dans une unité d’action unique (parfois différenciés par métier, production, bureau…). Aujourd’hui l’aménageur de bureau se doit d’intégrer ces nouvelles cultures tant au niveau des espaces, que dans leurs organisations mais aussi dans leurs philosophies et ainsi créer de nouveaux designs.

 

espace_flex-office_bureau_amenagement_space-planneur-paris

 

Quelles sont ces nouvelles cultures qui influencent la vie au bureau ?

Les principales sources de cette révolution du design des bureaux :
⦁ La nouvelle génération connectée, internet
⦁ La mondialisation, la plate-formisation des services
⦁ Le fait que pendant des décennies, le lieu de travail, offrait des fonctionnalités auxquelles les salariés avaient du mal à accéder, aujourd’hui, c’est l’inverse ! Comment déconnecter la vie de bureau à la vie personnelle quand cette dernière est personnalisée, confortable, adaptée ?
⦁ La standardisation est révolue. Aujourd’hui l’aménagement des espaces intérieurs est le reflet interne de l’Adn de l’entreprise, la marque-employeur. Les réussites telles Google, Facebook, E-bay… dévoilent sur internet leurs aménagements « uniques » de bureaux comme la marque de fabrique de leur succès.

Les conséquences, à l’instar du théâtre classique, qui, lui aussi a connu sa révolution culturelle, la vie au bureau est entrain de connaître sa plus grande mutation. On peut ainsi parler de désunion de temps (multiple, horaire souple), de lieu (espace de travail multi-choix) et d’action (économie collaborative, participative, circulaire…). Ces trois unités, qui ont été le socle de la vie au bureau, deviennent de plus en plus des unités dites agiles, flexibles, libérées… Le space-planner propose aujourd’hui une multiplicité de choix d’aménagements de bureau pour répondre à ces nouvelles demandes.

 

mur_expression_en_entreprise_reamenagement_dynamique

 

Les trois clés issues des nouvelles cultures pour aménager les nouveaux espaces de travail

Aménager les espaces pour optimiser le temps d’accessibilité 
Cocteau disait « le temps est un phénomène de perspectives ». Il existe deux notions principales du temps, sa durée légale et la perception que l’on en a. Il y a 24 heures dans une journée, pour tout le monde. Tout dépend, ensuite, comment celle-ci est organisée, utilisée. Dans les nouvelles approches d’aménagement de bureau, le temps, notamment perçu, est une dimension essentielle avec des aménagements qui vont faciliter la vie au bureau des collaborateurs. Que cela soit au niveau des installations : accessibilité internet, intranet, multiplicité des écrans, locaux adaptés aux nouveaux comportements comme des salles de repos, mais aussi de vestiaires, notamment pour ceux qui viennent à pied ou en vélo… Un exemple : Aujourd’hui, en France, il est estimé à 1% des collaborateurs qui tous les jours vont au bureau en vélo. Un chiffre qui croît en fonction de la facilitation en terme d’accueil et de gestion de ce re-nouveau mode de transport (indemnités kilométriques, vestiaire pour se changer, parking à vélo…). Il est certain qu’une entreprise qui prend en compte ces nouvelles cultures saura non seulement attirer des collaborateurs motivés mais aussi susciter de nouvelles attitudes auprès de ses salariés.

Aménager l’espace pour qu’il devienne multiple
Tiers-lieux, télé-travail, nomadisme…ils sont le visage de la multiplicité de lieu et non plus un lieu unique. Ils favorisent le bien-être des salariés, une déconnection de leur unité de lieu figée. Des unités multiples en fonction de leur ‘timing’ au cours d’une semaine. Cela peut concerner les collaborateurs notamment des grandes agglomérations, mais pas seulement. Le lieu peut être différencié au sein même de l’entreprise avec la possibilité de choisir tous les jours son bureau en fonction de ses envies, des disponibilités mais aussi du projet en cours. Des applications sur mobile permettent à tous salariés de choisir ses dispositions. Un sentiment de liberté et de choix plus important favorisant la mobilité, la communication et la souplesse. A titre d’exemple, Arch.design est intervenu dans le projet novateur de Deloitte à la Défense pour un aménagement de l’espace « 100% agile, 100% mobile ». On choisit son lieu de travail et non l’inverse. Une approche de type start-up adaptée à une grande structure. L’innovation de l’aménagement de bureau est en marche.

Aménager les espaces en fonction des nouvelles organisations de travail
Henri Ford disait : « se réunir est un début, rester ensemble est un progrès, travailler ensemble est la réussite ». L’approche collaborative du travail tend à effacer les hiérarchies et les strates de décision. Un proverbe dit « Seul on va plus vite, ensemble on va plus loin. » Les entreprises se décloisonnent tant au sens propre qu’au sens figuré. Les espaces de travail deviennent amovibles et permettent aux collaborateurs de se retrouver facilement dans des espaces connectés, opérationnels et adaptés à tout type de travail. L’action pour être agile ne se déroule plus forcément dans un lieu unique pour un collaborateur unique à un moment unique. Elle peut s’adapter aux nouvelles attentes, aux nouvelles cultures grâce notamment aux aménagements de bureau qui répondent à ce nouvel élan au sein de l’entreprise. Le space-planner va imaginer des espaces adaptés à l’organisation de l’entreprise et de ses possibilités d’évolution.

 

open_space_moderne_entreprise_plateau_bureau_ARCH.DESIGN

 

Dans son livre événement  « Reinventing Organizations » de Frédéric Laloux, aux éditions Diateino, il est question d’une nouvelle ère dans l’organisation du travail. Après la vision rouge (stade impulsif, division du travail, hiérarchie), la vision ambre (le conformisme et la reproductivité, organigramme stable), la vision orange (la réussite, l’innovation, la méritocratie), la vision verte (stade pluraliste, entreprise comme une famille, autonomisation, respect des valeurs), l’auteur s’interroge sur le stade prochain qu’il nomme « évolutif » : la vision Opale. Le déploiement de l’individuel et du collectif, la « justesse intérieure comme une boussole », « dompter l’égo » pour mieux écouter les voix intérieures et se libérer des peurs et des blocages pour aller vers plus de plénitude. L’entreprise agile et innovante, face aux nouveaux enjeux, saura écouter les différentes cultures au sein de ses équipes et au space-planneur de les mettre en scène, pour une nouvelle agilité tout en préservant l’intégrité des collaborateurs.

Arch.

About Arch.