Workplace et Employee Experience

24 janvier 2022 6 minutes minutes to read

En quelques années, l’expérience collaborateur – aussi appelée Employee Experience – est devenue un concept RH tendance. A tel point qu’il a vu naitre un arsenal de leviers au service des premiers clients des entreprises : leurs salariés.

Si le concept est devenu incontournable dans la plupart des groupes français et adopté aussi des plus petites organisations, dans quelle mesure le Workplace joue-t-il un rôle dans l’évaluation de cette expérience ? C’est ce à quoi nous allons tenter de répondre.

 

La genèse de L’Expérience Collaborateur, un concept RH

 

Si l’on s’attarde sur sa définition, l’expérience collaborateur – autrement appelée « Employee Expérience » (EX) – correspond à l’ensemble des interactions d’un collaborateur au sein de son entreprise et désigne les moments clé de son parcours professionnel, depuis son arrivée chez son employeur jusqu’à son départ.

 

Les directions des ressources humaines l’ont bien compris et misent sur des pratiques éprouvées : un onboarding accueillant, des temps forts pour renforcer le lien social, l’accès à des formations, la proposition d’un cadre de travail exempt de risques psychosociaux, ou encore la fourniture d’outils de travail permettant la créativité, l’échange, une meilleure intelligence collective…

Tous ces aspects sont ré-enchantés pour proposer une expérience optimale au sein de l’entreprise, de son équipe et de son poste.

 

Mais voilà, le monde du travail évolue très vite et a été précipité vers sa dématérialisation où le nomadisme, le distanciel et tout son lot de changements organisationnels est remis en question depuis l’année 2020. Alors, quid de l’Expérience Collaborateur et de la posture des entreprises à cet égard ?

 

 

La Workplace au service de la rétention des talents

 

Les confinements successifs couplés au nouveau paradigme digital qui a conduit les entreprises à se transformer, ont déstabilisé les modes de collaboration et de management. Les entreprises en sortent affaiblies et sont notamment face à un enjeu de taille : la rétention de leurs talents. C’est bien là où le bât blesse désormais. Savoir conserver ses forces vives, leur offrir une expérience sans couture, de telle sorte que les collaborateurs se sentent bien dans leur travail, mais surtout qu’ils le restent. C’est un pari que les entreprises veulent remporter dans un contexte où il est de plus en plus compliqué de recruter et de fidéliser.

 

On assiste donc à une révolution des codes établis, à des nouvelles problématiques qui impactent plus directement les entreprises, leur productivité et leur rentabilité. Retenir ses talents n’est plus uniquement la panacée, il s’agit d’un défi car la concurrence ne réside plus qu’en la fuite de leurs talents ailleurs, mais en leur fuite vers plus de liberté, vers une quête de satisfaction globale.

 

Eh oui, les collaborateurs d’aujourd’hui sont très différents des collaborateurs d’hier. Il aspirent à plus de bien-être, de commodités, de praticité et de liberté d’évoluer dans un quotidien agréable. Parce qu’ils en ont précisément été privés, ils veulent à présent être plus mobiles, pouvoir choisir leur mode de travail et non plus le subir. Ils souhaitent pouvoir adapter leur rythme de travail à leurs priorités de vie et ne plus se subordonner aux schémas classiques où leur emploi édicte leur organisation.

 

Alors se pourrait-il que le Workplace joue un rôle capital dans cette rétention de talents et s’associe à la dynamique d’une bonne Expérience Collaborateur ?

On constate que la stratégie Workplace des grandes entreprises en atteste.

 

 

Expérience Collaborateur et services intra/ extra professionnels

 

Pour répondre aux usages et aux fonctions des collaborateurs qui évoluent, on assiste à une progression des aménagements vers des espaces inédits alliant design, convivialité et innovation.

 

Les bureaux cloisonnés ont laissé place à des espaces de travail et autres zones de convivialité/ d’échanges prompts à répondre aux usages des collaborateurs. Autant d’espaces dédiés à des moments précis de la journée ou à une tache spécifique. Le bureau se transforme pour être plus fonctionnel, confortable, mais aussi moderne, design et personnalisable. Malgré l’explosion digitale et la dématérialisation de son Workplace, le « bureau » reste néanmoins le principal pilier des entreprises pour proposer une expérience collaborateur à même de répondre à ces usages. La réponse à ces besoins saillants, apportées par un aménagement adéquat et des services quasi personnalisés, favorise la rétention des talents et une bonne Expérience Collaborateur.

 

Le Workplace demeure donc un incontournable pour fidéliser ses salariés. Mais cela s’avère si et seulement si l’entreprise s’oriente vers des actifs de bonne qualité, dotés de hauts niveaux de services et bien localisés pour répondre aux critères d’accessibilité également chers aux travailleurs. Les entreprises doivent rendre non seulement leur bureau plus attractif par le couple services/ aménagements, mais également adapter les bâtiments existants aux nouveaux usages, notamment digitaux.

 

C’est pourquoi on observe l’augmentation du nombre d’immeubles tertiaires conçus pour être multi-destinations. Ces immeubles évoluent vers des formats hybrides et s’essaient à la mixité pour donner vie à des projets de transformation urbaine. On peut citer le projet Morland Mixité Capitale à Paris et « 31 » à Lille, des immeubles qui prévoient de faire cohabiter des bureaux, des logements, des crèches, des commerces et des restaurants. Le tout avec une connectivité optimale. Voilà un exemple qui dépasse le cadre du Workplace, mais démontre des perspectives d’évolution où le bureau s’inscrit dans un tout propice à offrir une expérience utilisateur complète.

 

Hybridation des espaces et parcellisation des entreprises

 

C’est donc toute la logique immobilière qui est repensée, la réinvention des mètres carrés passant résolument par le service. Certains programmes comme So Pop à Saint-Ouen, proposent une palette complète de services avec conciergerie, espace de bien-être et de fitness, salles de travail et de détente ainsi qu’une offre de restauration privilégiant le locavore.

 

A cette réinvention des mètres carré s’ajoute une réflexion sur la parcellisation du Workplace, proposant des formats éclatés de l’entreprise de façon à réduire les distances à parcourir pour le salarié. Ainsi l’entreprise se fractionne et se rend plus accessible pour faire de son site un véritable amiral à son image, conservant quelques bureaux-satellites notamment en région.

 

On en veut pour exemple, des formes de petites antennes à l’étude dans plusieurs entreprises, comme chez Nexity Solutions Entreprise qui réfléchit au lancement d’un réseau d’une vingtaine de « Miniburo » en première et deuxième couronnes de la région parisienne. Des espaces professionnels de 100 à 300 mètres carrés qui se loueraient à l’heure ou sous forme d’abonnement.

 

Enfin, pour offrir la meilleure Expérience Collaborateur possible, une autre tendance repose sur l’hybridation du Workplace avec des bureaux modulaires. On y trouve différents types d’espaces collant à chaque activité de la journée : cabines de call pour s’isoler lors d’une conversation téléphonique, capsules insonorisées pour la concentration, salles de réunion de diverses dimensions, salon de lecture, vidéothèque, mur d’escalade… Les espaces et les équipements des maisons de quartier tendent à s’inviter dans les entreprises.

 

Stratégie Workplace et Smart Office

 

Et c’est sans compter sur le concept de Smart Office qui consiste en l’intégration des nouvelles technologies à l’aménagement d’un bureau. Nous en parlions plus haut, les bureaux doivent s’adapter aux nouveaux usages notamment digitaux. Quelle en serait l’expérience collaborateur sans le digital pour planter le décor ? Là encore le Workplace a de beaux jours devant elle pour valoriser le cadre de travail comme vecteur de bien-être. Des fauteuils connectés, une station d’accueil tout en un, des écrans interactifs connectés… en somme toute une palette de services alliant productivité et confort.

 

Et vous, quelle expérience collaborateur proposez-vous ? Votre Workplace est-il en adéquation avec votre stratégie RH ?

 

Discutons-en pendant un atelier proposé gratuitement par nos experts en stratégie Workplace.

 

MON ATELIER STRATÉGIE WORKPLACE 

Voir aussi

  • News

    Workplace, the place that matters …

  • News

    Le nouveau contrat social : l’expérience collaborateur

  • News

    Retour vers le futur, paradoxe et opportunités