Bien-être au bureau : la tendance qui se décline en 6 profils d’aménagement d’espace

ARCH.DESIGN, spécialiste de l’aménagement du bureau place au cœur de sa démarche le bien-être. Cette implication nécessite une écoute particulière des besoins des entreprises qui souhaitent mettent tout en ouvre afin de favoriser les cohésions d’équipe, la créativité, la fidélité ainsi que l’attractivité des nouvelles recrues. Le bien-être est le pilier, le socle de la démarche des aménagements de bureau d’aujourd’hui.

Afin d’aller plus loin dans la démarche, l’agenceur de bureaux aura comme vecteur de réflexion de positionner au cœur de sa réflexion l’humain et sa personnalité. Établir des équipes « mono-profil », c’est à dire toute « identique » peut être source non seulement d’appauvrissement à court terme, mais également d’appauvrissement par un manque d’identification de la clientèle qui, par essence, est aussi diversifiée. Comme permettre le bien-être à tous alors que selon la culture, l’âge, le diplôme, mais aussi la nature intrinsèque de chaque individu cela peut différer ?

 

A quoi ressemblerait un espace de travail pour un type de personnalité en particulier avec comme objectif une source de  bien-être pour celui-ci ? Ou comment imaginer un lieu qui puisse être source de bien-être à différents types de personnalité ?

L’aménageur de bureau a plusieurs approches et analyse possibles. Il peut être, par exemple, intéressant d’enrichir la réflexion  via le prisme d’une approche comme l’analyse transactionnelle et plus précisément de la « Process Com » qui donne les outils pour mieux comprendre les comportements et les réactions des personnes sous stress et des outils permettant à ces mêmes personnes de renouer vers des état de bien-être. Dans de précédents articles, il a été vu que l’appréciation de la détente et du bien-être pouvait varier d’un individu à un autre. Il est  ainsi possible de détecter comment des espaces de travail diamétralement différents peuvent être envisageables en s’inspirant de cette approche. Elle consiste en la prise en compte des besoins physiologiques. On peut ainsi prendre en compte les 6 différents besoins qui de facto sont 6 types de personnalités, qui sont décrits dans le livre « comment leur dire… » de Gérard Collignon et basé sur la méthode de « Process Com » élaborée et finalisée avec l’équipe de la NASA. Le space-planneur aura à cœur de rechercher les essences du bien-être adaptées aux différents profils présents au sein d’une entreprise.

 

« L’empathie » aux sources du bien-être des espaces de travail

conception-architecturale-espace-coworking-entreprise

Les personnalités à dominante dîtes « empathique » peuvent retrouver des sources de bien-être dans des espaces de travail qui laissent la place à l’harmonie et aux couleurs inspirantes. Une part importante de ces espaces est orientée vers des expériences sensorielles, par l’apport de verdure, de présence d’eau ou encore d’essences olfactives tout au long de la journée. D’un point de l’organisation de l’espace, ce sont des espaces fluides permettant facilement de passer d’un poste à un autre de manière simple permettant une communication ouverte et apaisée.

 

Des espaces «  rationnels » à la source du  bien-être

espace-detente-bois-brut-ecologique-entreprise

Les espaces rationalisés font référence à la sensation d’ordre et de méthode du profil de salariés à dominante dite « travaillomane ». Ce sont des salariés qui pour se sentir en confort pourront avoir  besoin d’espaces structurés et structurants tout en leur conférant un sentiment rassurant d’une plus grande maîtrise. Ces espaces ainsi conçus favoriseront les sensations de bien-être pour meilleure présence et un stress moindre.

 

Des espaces qui impliquent pour une source de mieux-être

vitrophanie-agencement-decor-sur-cloisons-amovibles-verre-bureaux

Il est des profils qui pour se sentir au mieux, ont besoin d’être fortement impliqués et reconnus pour leurs compétences. En référence au profil dit « persévérant » les espaces de travail pouvant être adaptés à ce type de tendance de personnalité permettront l’expression de leur pleine implication dans des espaces en petit comité mais à très forte valeur ajoutée : présence de tous les outils de communication, espace dédié, autonome et design. Se sentir reconnu dans des espaces favorisant l’expression des compétences est l’une des valeurs de source de bien-être.

 

« La discrétion » aux sources du bien-être des espaces de travail

bulle-reunion-coworking-stickers-vitrophanie-deco-communication-creative

Dans la quête du bien-être au bureau, il en est une qui est pour certains salariés, vitale. Celle qui permet de s’isoler et de passer du temps à la réflexion dans des espaces dédiés, silencieux et insonorisés. Cette tendance concerne les salariés à dominante « rêveur » qui nécessite du recul et du calme pour mener à bien leur travail. Leur enlever cette possibilité en « oubliant » ce genre d’espace est une source importante de stress, y penser leur confère une grande source de mieux-être pour une meilleure performance et une stabilité du personnel.

 

« Des espaces ludiques » aux sources du bien-être
agencement-piano-table-ping-pong-animaux-compagnier-entreprise

A contrario des profils dits à dominante « rêveur » qui ont besoin d’espaces silencieux de ressourcement, les profils dits « rebelles », quand à eux, ont un besoin vital de contact et de stimulation pour se ressourcer et résister aux agressions du stress. La mise en place d’espaces ludiques, colorés, possiblement bruyants est la source du bien-être même. Au delà, d’une tendance, il s’agit d’un réel besoin au sein des entreprises afin de satisfaire des besoins physiologiques en vue de résister au stress et de reconquérir le bien-être au travail.

 

« La stimulation » aux sources du bien-être des espaces de travail

mur-expression-tableau-blanc-espace-flexoffice

Toujours en stimulation, les salariés à dominante dite « promoteur » nécessitent plus particulièrement d’être sollicités par des nouveautés, challenges… Les espaces sont très ouverts aux nouvelles idées mais aussi autres salariés pour mieux participer aux rencontres. Les espaces de travail peuvent être changeants en fonction des besoins du moments et surtout adaptés à toujours accompagner rapidement et facilement les actions pour relever les défis.

 

Selon M. Charles Schwab « La personnalité est à l’homme, ce que le parfum est à la fleur » et comme aime à la rappeler tout formateur de « Process Com », il n’existe pas de profil dit « purs » mais toujours à dominante qui va caractériser ses besoins physiologiques dans sa récupération face aux stress. (Pour en savoir plus sur les profils d’un point de vue managérial, voir l’article suivant). Prendre en compte la personnalité des salariés dans l’élaboration des espaces de travail pour leur procurer le bien-être source de performance et d’adhésion est le travail d’ARCH.DESIGN. Des équipes non seulement à l’écoute mais également en anticipation lors d’audit des besoins de vos équipes, afin de mettre en cohésion les différents besoins et ainsi permettre le bien-être pour tous, non pas comme une tendance mais comme une réalité.

 

>> découvrez quelques exemples d’aménagements d’espaces favorisant le bien-être au bureau

Arch.

About Arch.