L’aménagement des bureaux en mode flexible favorise-t-il l’agilité et le changement ?

A toute question mérite, pour le moins, une ou plusieurs réponses.  Mais avant, il peut s’avérer utile de comprendre ce que signifie un aménagement de bureau en mode flexible. Si l’on prend la définition stricto sensu de l’adjectif « flexible » du Larousse : « qui a de la souplesse, de l’aisance, de la facilité » ou « qui se plie aux diverses circonstances, aux influences » ou encore « qu’on peut adapter aux circonstances particulières » Francis Bacon en a proposé une allégorie : « être flexible, c’est avoir par sa ductilité de l’affinité avec l’or » ; par ductilité comprenons, la propriété physique de s’étirer sans se rompre. « L’aménagement de bureau en mode flexible » pourrait-il ainsi produire une ductilité fructueuse permettant d’accéder au sésame des entreprises actuelles : l’agilité et le changement dans un monde mobile ? Cet étirement sans jamais se rompre d’un espace justement défini pourra-t-il répondre aux attentes des entreprises en quête de plus de performance ? Deux des définitions du  Larousse ouvrent la voie ;  aux aménageurs de bureau de poursuivre :  «  facilité » et « adaptation aux circonstances particulières ».

 

Concept d’aménagement pour une startup de la Tech

 

1- Aménagement de bureau : facilitateur d’agilité au travail

Les aménageurs d’espaces tertiaires mettent en œuvre la dynamique vitale des espaces afin qu’ils deviennent des facilitateurs de vie au sens propre comme au sens figuré. Ces espaces vont ainsi être conçus selon l’architecture des lieux en optimisant leurs ressources d’angles, de lumière, d’énergie. Des espaces, tels des coups de projecteurs sur leur capacité à favoriser la communication, le confort, les échanges, les projets, les idées, les interactions, et au tout premier plan l’agilité. Cette nouvelle fluidité appelée des managers saura apporter aux organisations leurs capacités à s’adapter comme des caméléons aux nouvelles exigences des marchés toujours plus rapides. La répartition des espaces, le jeu des volumes, l’attention aux lumières, la mobilité des tâches, l’adaptation des lieux pour différents projets qu’il soit en petit comité qu’en nombre plus important, la digitalisation des espaces toujours plus performants porteront l’agilité au bout de leurs ambitions. La matière jouera son rôle de pondération tant d’un point de vue acoustique que par la sensation qu’elle procure tout en se jouant des perspectives et des lignes en rapport avec leur identité.

Dans le cadre d’agencement des bureaux, l’agilité recherchée est tout à la fois un état d’esprit qu’une organisation des volumes. Et dans cet « écosystème » prendra place la phrase de Périclès 495 AVJC « Si on veut obtenir quelque chose que l’on n’a jamais eu, il faut tenter quelques chose que l’on n’a jamais fait ». Tout un programme pour organisation agile !

 

Concept d’aménagement d’espaces multi fonctions en 2nd jour

 

2- Aménagement de bureau : des circonstances au changement

Si certains peuvent penser que « le beau c’est l’imprévu » (Thomas Bernhard) d’autres peuvent également l’envisager comme une source d’enrichissement et d’opportunités. Autant de possibles pour créer des nouveaux modèles,  solutions innovantes, en répondant à l’adage « il n’y a pas de problème, que des solutions »  Quels imprévus disruptifs peuvent ainsi être perceptibles et optimisés dans des bureaux propices au changement ? D’un point de vue formel, et paradoxalement en fonction du secteur d’activité de l’entreprise, de ses marchés, une proposition d’espace de bureaux eux-mêmes disruptifs peuvent être l’une des sources de changement de vue. Il y a quelques années, la vue d’un babyfoot dans une entreprise aurait suscité des interrogations acérées, aujourd’hui en quoi cela ne pourrait être un facteur participatif à la collaboration ? Le choix des ambiances, celui des couleurs apporte un autre regard. De ces regards qui osent dire « et pourquoi pas ? »  car « pour réussir, il ne suffit pas de prévoir, il faut aussi savoir improviser » * et d’être en confiance pour oser. Les espaces nomades en « no bureau », également provoquent d’une certaine manière, comme des électrons libres qui s’entrechoquent, de nouvelles matières, formes, univers… que les salariés de manière consciente ou inconsciente participent à faire éclore.

Le tout dans des espaces de travail qui de part et d’autres chuchotent « demain est moins à découvrir qu’à inventer » (Gaston Berger)

 

Bien sûr que les bureaux aménagés en mode flexible vont favoriser, créer, susciter l’agilité des personnes, des organisations de travail, des réflexes, des pensées ! C’est ainsi que l’aménagement de bureau va donner toute sa force. Une agilité qui par capillarité va également concerner les collaborateurs extérieurs et tout l’écosystème de l’entreprise.  « Toutes les choses sont créées deux fois : une première fois mentalement, puis une seconde fois physiquement. La clé de la créativité, c’est de commencer avec la fin à l’esprit, avec une vision et un modèle du résultat désiré »  (Covey)  Et le changement pourra apparaître car « le futur a été crée pour être changé » Paolo Coelho

 

> Découvrir les réalisations ARCH.DESIGN

Arch.

About Arch.