L’enjeu numérique des espaces de travail : les trois nouvelles performances

L’écrivain et inventeur Sir Arthur Charles Clarke, connu pour son célèbre roman « 2001 : odyssée de l’espace » pensait que « toute technologie avancée est magique ». L’aménagement de bureau rentre dans une nouvelle ère, celle de la connectivité que certains auraient pu décrire, il y a encore peu, de magique, mais qui aujourd’hui est bien réelle et représente la grande avancée de l’aménagement des bureaux. Premier fer de lance, premier soubassement pour soutenir ces avancées, les bâtiments qui « abritent » les bureaux. Ils connaissent un formidable renouveau depuis peu avec le tout numérique pour une installation opérationnelle qui ne relève ni de la magie ni du hasard. Un programme complet de mise aux normes et de services avec des outils numériques pour une approche systémique des constructions qui donnent l’accessibilité à un contrôle facilité de gestion d’énergie, mais aussi d’accessibilité aux fibres, aux réseaux… Les aménagements de bureau, de facto, recherchent des bâtiments qui ont mis à jour « leur carte vitale numérique » (voir le Programme Pacte) afin de pouvoir asseoir leurs nouveaux outils permettant ainsi le renouvèlement des entreprises qui performent.

 

espace-projet-ecrans-connectique-4G-entreprise

 

Un exemple notable d’un espace de travail ultra-numérisé se situe à Amsterdam et a été imaginé et conçu pour Deloitte dans l’immeuble Edge. Dépasser le « plafond de verre numérique » selon ses dirigeants est le plus grand défi à réaliser pour une entreprise qui veut se réinventer. (ici l’article complet en anglais, vous pouvez demander en haut à gauche du navigateur chrome une traduction instantanée en français, même si la traduction parfois manque de justesse)

Les trois performances recherchées au sein de ces espaces de travail sont de nouvelles économies, de nouvelles fluidités, de nouvelles richesses. L’aménagement des bureaux est au cœur de ces nouvelles performances.

 

espace-bulles-connecte-entreprise-amenagement-4G

Le numérique pour de nouvelles économies d’énergie au cœur des espaces de travail

La gestion des économies des espaces de travail est une source incontournable pour économiser les coûts d’énergie. L’espace de travail requiert deux flux indissociables. Le premier, celui des énergies issues des ressources renouvelables conjointement contrôlé par le second grâce à des capteurs (par exemple, plus de 28 000 dans le bâtiment de Deloitte) pour une utilisation maximale tout au long du jour, de la nuit et de l’année. Le  flux des automatismes sont rendus ultra-performant grâce à une domotique numérique qui permet de calculer, instantanément, le besoin au plus juste des dépenses qui s’en trouvent ainsi maitrisées. Le confort ressenti par les collaborateurs au bureau est, lui aussi, tout à fait réel. L’optimisation de l’utilisation de la lumière naturelle ainsi que des systèmes d’ouverture pour un « appel d’air » frais est permanent et en équilibre avec la chaleur, lumière procurées par les capteurs solaires. Un nouveau confort adapté à toutes les situations tout en pouvant s’associer aux efforts collectifs d’économie d’énergie. Le bâtiment ainsi conçu, se situe parmi les édifices les plus économiques en terme de dépense énergétique, grâce au numérique couplé aux ressources naturelles d’énergie. L’investissement sera selon les dirigeants rentabilisé d’ici 8 ans et demi.

 

charte-rapports-numeriques-deloitte-edge

 

Le numérique pour de nouvelles fluidités individuelles des collaborateurs au bureau

L’outil numérique se surpasse, quand, il peut être déployé à tous les niveaux des espaces de travail. Cela est possible, comme il l’a été indiqué en préambule, grâce à des bâtiments configurés au maillage des câbles et raccordements pensé à la multidiffusion des informations ainsi qu’aux multi connexions. Les collaborateurs auront ainsi accès à de nouvelles fluidités et à des nouveaux services. Le vecteur commun à tous de ces nouvelles fluidités ? Le smartphone de chaque collaborateur. Son nom de « smartphone » n’aura jamais été aussi bien indiqué sa fonction. Son « intelligence » va orchestrer les fluidités des collaborateurs au bureau. Tout commence dès le matin, avec la place de parking attribué sans avoir à chercher. Une domotique au service de chaque salarié que le space-planner aura eu à cœur d’en construire l’architecture sur la base d’écoute et de l’analyse des besoins. Comme souvent une image, en l’occurrence ici une vidéo vaut mille mots, la vidéo du quotidien des salariés au sein d’espaces de travail ultra numérisé : cliquez ici pour la visualiser.

 

amenagement-bureau-ecran-tactile-geant-numerique

 

Le numérique pour de nouvelles richesses au bureau

Le space-planner met en scène l’occupation intelligente des espaces. Aujourd’hui, à l’heure du « nomadisme » grandissant des salariés au bureau, le constat est là, les espaces de travail deviennent des espaces et non plus des postes de travail. Le bâtiment Deloitte d’Amsterdam en est une illustration : « Un quart de ce bâtiment n’a pas d’espace de bureau attribué, c’est un lieu à rencontrer », explique Ron Bakker, architecte basé à Londres. «Nous commençons à constater que l’espace de bureau n’est pas tant l’espace de travail lui-même. Il s’agit vraiment de faire une communauté de travail, et pour que les gens aient une place à laquelle ils veulent venir, où les idées sont nourries et l’avenir est déterminé. «  Cette nouvelle approche de sa place au sein des espaces de travail est une source de « connectivité », cette fois-ci entre les salariés. Steve Jobs étonnait lorsqu’il disait : « j’échangerai toute ma technologie pour une après-midi avec Socrate ». La rencontre et l’échange servis par la technologie et le numérique sont au cœur des nouvelles innovations et impulsions créatives. La mutualisation possible grâce au numérique au sein des espaces de travail.

 

outils-connectes-dans-agencements-bureaux-paris

 

 

Parce que « Gutenberg n’a pas attendu le développement du marché du livre pour inventer l’imprimerie » (Nicole Notat), les entreprises sont au cœur du processus d’innovation et de création de nouvelles valeurs ajoutées. Les space-planners sont les facilitateurs de cette transition numérique. Les agenceurs de bureau sont aussi des créateurs d’espaces pour qu’ils deviennent des environnements en multidiffusion et partage de contenus …: des espaces personnalisables à « volonté » pour des salariés centrés sur leurs tâches « immédiatement » et en fluide accessibilité. Apporter une écoute et une attention au développement de l’entreprise, car « demain ne sera pas comme hier. Il sera nouveau et il dépendra de nous. Il est moins à découvrir qu’à inventer » (Gaston Berger)

Arch.

About Arch.