Comment intégrer une démarche écologique et durable dans la conception de ses bureaux

Conscients de la nécessité d’une consommation durable pour l’avenir de la planète, les français souhaitent appliquer cette éthique écologique à toutes les sphères de leurs vies, lieux de travail compris. L’enjeu pour les entreprises est de taille car elles ne peuvent plus faire l’impasse sur une réflexion globale en terme de conception de leurs bureaux, qui se doivent d’intégrer des paramètres écologiquement et socialement responsables.

 

Mettre l’accent sur la traçabilité des matériaux lors d’un aménagement

D’où proviennent et quels sont matériaux utilisés pour la fabrication des éléments d’agencement et d’aménagement ? Voici la question fondamentale que doit poser tout aménageur de bureau professionnel à ses fabricants et fournisseurs de matériaux. De L’origine du produit, en passant par sa conception, sa fabrication et sa livraison, toutes les étapes de sa vie doivent être transparentes et s’inscrire dans une logique écologique. Ainsi on s’assurera que les éléments utilisant du bois ou des  dérivés du bois, comme bon nombre de meubles, proviennent de forêt gérées durablement si possible françaises, et sont labellisés PEFC ou FSC. Ils ne doivent pas contenir de solvants, vernis ou colles toxiques, afin de ne pas dégager de COV (Composé Organique Volatil) nocifs pour la santé sur la durée.

Les matériaux recyclés ou de substitution (d’origine végétale, comme les algues par exemple) doivent aussi être valorisés et intégrés largement dans la composition du mobilier de bureau et des agencements menuisés.

 

 

Développer recyclage et upcycling lors de la création des espaces

La logique ne doit pas s’arrêter là, en envisageant aussi « l’après », c’est à dire la réutilisation partielle ou totale, le recyclage ou la valorisation (upcycling) des matériaux et meubles utilisés, via des filières labellisées, l’entreprise s’inscrit alors dans une démarche globale.

Cette posture permet de créer un cercle vertueux de consommation, en s’inscrivant en amont et/ou en aval de la chaine de transformation.

 

User de la technologie dans les aménagements de bureaux

A l’instar de THE EDGE élu « bâtiment le plus vert du monde » par le BREEAM, méthode dévaluation du comportement environnemental des bâtiments, développé par le BRE (Building Research Establishment), les bureaux contemporains peuvent faire appel à la technologie afin de maîtriser leur consommation énergétique. Ce dernier est truffé de quelques 28 000 capteurs connectés couplés à une application mobile, qui renseignent sur la chaleur et le taux d’humidité des différents espaces, afin que chaque collaborateur puisse régler l’éclairage et la température de son poste de travail. Les coûts de consommation énergétique en sont d’autant plus réduits et chacun prend conscience de son propre usage et de ses besoins.

 

 

Solutions simples et efficaces éco-responsables

L’architecte d’intérieur concevant les bureaux, doit aussi tenir compte du bâtiment et de son potentiel, notamment pour bénéficier de ce que son environnement et son positionnement géographique peuvent lui apporter. Par exemple revenir à une ventilation naturelle pour limiter la climatisation, très énergivore, s’isoler du soleil via des stores facilement réglables ou au contraire en bénéficier pour réchauffer un bâtiment. Autant de savoir faire ancestraux à appliquer aux méthodes et matériaux actuels pour renouer avec plus de simplicité à un fonctionnement « low impact ».

Chacun saura constater l’impact sur son propre bien-être au travail de cet agencement « vert » et pourra le compléter par des gestes du quotidien, comme le tri ou le refus d’utiliser des consommables jetables.

 

 

 

Contactez donc l’un de nos architectes d’intérieurs expert en optimisation de votre empreinte environnementale afin d’optimiser ou repenser vos environnements de travail au bureau, les rendre plus éco-responsables, et les inscrire dans une stratégie globale de performance écologique à long terme.

 

france@arch.design // 01 74 92 26 00 // Paris, Lyon, Londres, Francfort, San Francisco

Arch.

About Arch.